DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Armes et snipers, engins de mort en Ukraine


Ukraine

Armes et snipers, engins de mort en Ukraine

Des scènes de guerre, sous les yeux du monde entier, en Ukraine. Les manifestants ne sont pas armés, les images le prouvent. Un à un, ils sont pris pour cibles. Le ministre de l’Intérieur assume : il reconnaît avoir équipé la police d’armes de combat, dans le cadre de l’opération antiterroriste déclenchée la veille. Le ministre a signé un décret, ses hommes ont carte blanche.

La rumeur a rapidement couru
dans Kiev : il y a aussi des snipers. Du côté de la police, c’est sûr, même si les autorités démentent.
Dans un groupe de Berkout, les redoutées forces spéciales, un homme, couché, avec son arme de précision. Autrement appellée fusil sniper, ou fusil de tireur d‘élite.

Des journalistes de télévisions étrangères racontent qu’ils ont été aussi pris pour cibles, alors qu’ils commentaient les évènements depuis le balcon de leur hôtel.

L’autre camp est armé aussi. Certains manifestants ont des fusils, mais des fusils de chasse.

Ce 20 février, une étape a véritablement été franchie en Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kiev : des manifestants tués, des blessés soignés à St Michel