DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama rencontre le dalaï-lama, l'ire de Pékin


Etats-Unis

Barack Obama rencontre le dalaï-lama, l'ire de Pékin

Une photographie montre Barack Obama à l‘écoute du dalaï-lama. La rencontre entre les deux hommes a eu lieu hier à Washington, à l’abri des caméras. Mais à l’instar des précédentes, en 2010 et 2011, cette entrevue a fait enrager Pékin.

Washington tente une pirouette : il s’agit là d’un leader religieux et culturel, et non d’un dirigeant politique, qui est reçu par le président américain, et la discussion se déroule dans la modeste salle des cartes, non dans le bureau ovale…
Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, ajoutera : “Le président et le dalaï-lama se sont accordés sur l’importance d’une relation positive et constructive entre Washington et Pékin et, bien sûr, nous travaillons ensemble avec la Chine pour régler des problèmes régionaux ou globaux.”

Autant d’arguments qui ne désamorceront pas les tensions. La Chine avait tout bonnement demandé l’annulation de cette rencontre qu’elle qualifie de “tribune aux activités séparatistes” du dalaï-lama, ou encore de “grossière ingérence dans les affaires intérieures”.

Cet incident intervient alors que les deux premières puissances mondiales s’opposent sur divers contentieux, qu’il s’agisse du différend territorial entre Pékin et Tokyo en mer de Chine orientale, ou de liberté de la presse en Chine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie: Matteo Renzi présente son gouvernement