DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cristina Branco plus proche du fado

Vous lisez:

Cristina Branco plus proche du fado

Taille du texte Aa Aa

Dix sept années et 13 albums après son premier disque, Cristina Branco revient sur sa carrière avec la sortie d’un coffret. Trois albums en tout qui présentent le meilleur de la carrière de la chanteuse de fado.

Cristina Branco : “Je veux me rapprocher du fado parce que j’ai grandi émotionnellement et je pense que cela prend un certain temps… Il y a une intensité dans le fado qui fait que quoi que vous fassiez vous ne pouvez pas l’avoir quand vous êtes jeune… Aujourd’hui à 40 ans, j’en suis vraiement persuadée, beaucoup plus qu’avant. Je suis maintenant plus proche du fado que jamais”.

Après avoir été attirée par le jazz et d’autres formes de musique elle se tourne vers le fado après que son grand-père lui a offert un disque d’Amalia Rodrigues.

Cristina Branco : “Il y a des chanteuses qui me parlent beaucoup. En premier lieu je mentionnerai Amalia Rodrigues parce qu’elle a été très importante et a eu un grand impact sur ma personnalité. Il y a 20 ans il était presque impossible de ne pas croiser Amalia Rodrigues. Si je suis ici aujourd’hui c’est parce que je l’ai entendue chanter un jour, parce que mon grand-père me la fait écouter”.

Cristina Branco fait partie de cette génération de chanteuses portugaises qui ont redécouvert et transformé les chansons traditionnelles de fado en explorant de nouveaux territoires linguistiques et stylistiques.

Cristina Branco : “J’adore vraiment le studio et j’adore la scène. Il y deux moments différents dans ma vie professionnelle. Avant j’aimais plus la scène que le studio et à d’autres moments j’aimais plus le studio que la scène. Je crois que ça change avec l‘âge. Je pense que le studio est un moment où les choses prennent forme, où elles naissent, où l’on peut se retrouver avec soi même et les auteurs et comprendre ce qu’ils veulent dire quand ils écrivent leur mots.”

Cristina Branco est actuellement en train de tourner en Europe est notamment aux
Pays-Bas où elle est très populaire.