DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maïdan, de la lutte à la prière collective

Vous lisez:

Maïdan, de la lutte à la prière collective

Taille du texte Aa Aa

Une foule compacte et hétéroclite a rendu hommage aux victimes des violences hier soir à Kiev, peu après la signature d’un accord de sortie de crise avec le président ukrainien.

A genoux, sur la scène, les dirigeants de l’opposition se sont recueillis devant les cercueils de certains militants.

Depuis mardi, près de 80 personnes ont péri lors d’affrontements entre protestataires et forces de l’ordre.

Entre chants improvisés ou liturgiques, on pouvait entendre s‘échapper de la foule “Héros’‘, “Merci” ou encore“Mort aux criminels”.

Des milliers de petits halos lumineux, déclenchés par les briquets ou les téléphones portables, perçaient dans la nuit.