DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Retrouvailles au goût amer pour des Coréens séparés par la guerre


Corée

Retrouvailles au goût amer pour des Coréens séparés par la guerre

Certains se rencontrent pour la première fois. D’autres ne s‘étaient pas vus depuis 60, 50 ou 40 ans.

Intense émotion ces derniers jours au mont Kumgang. Ces premières réunions de familles coréennes, séparées par la guerre de 1950 à 1953, ont permis à quelques centaines de Sud-Coréens et à leurs proches restés du côté nord-coréen de renouer.

Des larmes, des sourires, et tellement de choses à se raconter pendant ces quelques instants de répit sur fond de tensions persistantes entre Séoul et Pyongyang, toujours officiellement en guerre depuis 1953, année de l’armistice.

Et puis vient le moment de se dire au revoir, pour certains adieu. Forcément déchirant, mais aussi l’espoir d’une paix enfin durable pour tisser, retisser des liens de vies pour toujours…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Maïdan, de la lutte à la prière collective