DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : le pouvoir bascule

Vous lisez:

Ukraine : le pouvoir bascule

Taille du texte Aa Aa

Journée cruciale dans la crise politique ukrainienne, avec une accélération des événements, ici résumés :

- La destitution du président Viktor Ianoukovitch.
Par 328 sur 450, les députés ont voté la destitution du chef de l’Etat. Et par la même occasion, ils ont fixé au 25 mai, la date des élections présidentielles anticipées. Mais l’intéressé a déclaré dans une allocution télévisée qu’il n’avait absolument pas l’intention de démissionner, dénonçant un “coup d’Etat”.

- La fuite de Viktor Ianoukovitch.
Il a indiqué lui-même avoir quitté Kiev ce vendredi soir et s‘être rendu à Kharkiv dans l’est de l’Ukraine, région à majorité russophone, où
il peut compter sur le soutien des dirigeants des régions. Certaines sources indiquent qu’il aurait
tenté de fuir son pays pour gagner la Russie.

- La libération de Ioulia Timochenko
Après 3 ans sous les verrous, l’opposante, égérie de la révolution orange d’il y a 10 ans, a quitté l’hôpital pénitentiaire dans lequel elle se trouvait. D’après ses proches, elle devait rejoindre la capitale Kiev dans la soirée et même faire une apparition devant la foule de manifestants réunis place de l’Indépendance.
Dans sa première déclaration, elle s’est réjouie que “la dictature soit tombée”.
La libération de Ioulia Timochenko a été saluée notamment par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.