DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Démission du gouvernement égyptien pour ouvrir la voie à al-Sissi


Egypte

Démission du gouvernement égyptien pour ouvrir la voie à al-Sissi

Le gouvernement égyptien démissionne, on l’a appris ce matin par la voix du Premier ministre Hazem Beblawi. Une démission qui constitue en fait une simple formalité, à quelques semaines de l‘élection présidentielle.

Le gouvernement d’Hazem Beblawi avait été mis en place par l’armée égyptienne après la destitution du président élu, Mohammed Morsi.

Le général al-Sissi, commandant en chef de l’armée, n’a pas caché son intention de se présenter à cette élection dont il est largement favori. Pour cela, il doit d’abord quitter ses fonctions de militaire et démissionner de ses postes de vice-Premier ministre et de ministre de la Défense.

Un référendum constitutionnel a déjà eu lieu mi-janvier, il a marqué la première étape de la “transition démocratique” promise par l’armée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Viktor Ianoukovitch, recherché pour meurtres, est toujours en fuite