DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvel assaut de clandestins à Melilla


Espagne

Nouvel assaut de clandestins à Melilla

Plusieurs centaines de migrants africains ont pris d’assaut la barrière de Melilla. Ce lundi matin, ils étaient environ 500 à tenter de franchir cette frontière bien gardée qui sépare la ville espagnole du reste du Maroc.

Armés de pierres et de bâtons, ils auraient fait reculer les forces marocaines. Au moins 27 personnes auraient été blessées dont 13 policiers. 96 clandestins ont été arrêtés par la police marocaine.
Une centaine a pu pénétrer dans l’enclave espagnole. Ils viennent rejoindre les 150 migrants qui y étaient parvenus le 17 février dernier.

L’Espagne est confrontée à un regain de la pression migratoire sur Melilla et Ceuta. Ces deux enclaves espagnoles, dans le nord du Maroc, constituent la seule frontière terrestre entre l’Afrique et l’Union européenne. Et Madrid a du mal à gérer. Elle en appelle à Bruxelles.

Début février, 14 migrants sont morts noyés en tentant de gagner Ceuta par le littoral. Les forces de l’ordre espagnoles se sont vues reprocher d’avoir tiré des balles en caoutchouc dans l’eau pour leur barrer le passage.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le pape François crèe un ministère de l'Economie au Vatican