DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La France poursuit son engagement en Centrafrique


République Centrafricaine

La France poursuit son engagement en Centrafrique

Le Parlement français a autorisé à une large majorité la prolongation au-delà de quatre mois de l’opération militaire française en Centrafrique, à l’issue d’un débat au cours duquel le gouvernement a souligné l’urgence de passer le relais aux Nations-Unies.

Les députés se sont prononcés par 428 voix pour, 14 contre et 21 abstentions, la plupart des groupes ayant décidé de voter la prolongation. Au Sénat, le vote a été acquis par 328 voix pour, 3 sénateurs ont voté contre et 15 se sont abstenus.

L’opération militaire française Sangaris se poursuivra donc en Centrafrique, en espérant passer le relais aux Nations Unies. La décision des députés français a été saluée par Bangui.

Sur place, la situation humanitaire est dramatique. Si les milices ont été désarmées, l‘épuration ethnique est toujours une menace. Les musulmans, minoritaires dans le pays, sont pourchassés par les chrétiens. Dans la ville de Yaloke, une rivière, qui regorge d’or, était auparavant exploitée par les chrétiens et les musulmans.

“C’est fini, on n’en veut plus des musulmans. S’ils reviennent un jour, ce sera à nouveau l’enfer “, s‘énerve une femme.

Yaloke est désormais divisée en deux, d’un côté les chrétiens, de l’autre les musulmans. Un conseil interreligieux s’est tenu pour tenter d’apaiser les esprits :

“Nos frères musulmans qui vivaient avec nous depuis 50 ans doivent rester et mener en toute quiétude leur activité commerciale comme jadis”, explique un sage.

Aujourd’hui, seuls les chrétiens travaillent à chercher de l’or à Yaloke. Devant les menaces de mort, beaucoup de musulmans ont préféré prendre le chemin de l’exil vers le Cameroun et le Tchad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un vrai danger de séparatisme en Crimée