DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les bonnes relations israélo-allemandes


Israël

Les bonnes relations israélo-allemandes

Depuis 49 ans, les gouvernements allemand et israélien se réunissent presque chaque année. Toujours en béquille depuis son accident de ski, Angela Merkel avait donc rendez-vous hier, à Jérusalem, avec Benjamin Netanyahu, pour parler du programme nucléaire iranien, du processus de paix et des 50 ans à venir de leurs relations diplomatiques. Leur dernière rencontre avait eu lieu à Berlin en décembre 2012.

“Questions sécurité, j’aimerais que nous discutions des moyens d’empêcher l’Iran de se doter d’armes nucléaires. Je crois que c’est la plus grande des menaces pour la sécurité du monde. Concernant le processus de paix, je souhaiterais discuter avec vous des efforts à faire pour parvenir à la paix entre Israéliens et Palestiniens” a déclaré Benjamin Netanyahu.

Le chef du gouvernement israélien a aussi rendu hommage à la chancelière allemande en la qualifiant “d’amie d’Israël”.
Angela Merkel et ses 16 ministres doivent signer une série d’accords bilatéraux dans les domaines de la sécurité, de la diplomatie, de l‘économie, de la justice, de la science et de la culture, cet après-midi.

“Nous préparons aussi, bien sûr, le 50e anniversaire des relations diplomatiques israélo-allemandes. Ces cinq dernières décennies ont montré combien l’Allemagne s‘était investie pour assurer à Israël un avenir sûr, et celui-ci passe par une solution stable de deux Etats, un Etat juif d’Israël et un Etat palestinien” a expliqué Angela Merkel.

La chancelière allemande n’a pas prévu de se rendre dans les territoires palestiniens. Elle devrait être décorée cet après-midi par le président israélien Shimon Peres, avant son retour à Berlin dans la soirée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : scandale visant Erdogan, l'opposition veut sa démission