DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prévisions économiques : l'Europe remonte cahin-caha

Vous lisez:

Prévisions économiques : l'Europe remonte cahin-caha

Taille du texte Aa Aa

Il y a du mieux dans les prévisions économiques de la Commission européenne. D’après les dernières, les déficits et le chômage ont tendance à baisser bien que ce soit à un rythme très lent, et la reprise se confirme. La croissance sera en moyenne de 1,5% cette année en Europe, mais les disparités sont très grandes. En France, elle atteindra péniblement 1%. Hors zone euro, le Royaume-Uni devrait s’envoler à 2,5%.

“C’est une reprise très timide, tempère Guntram Wolf, de l’Institut Bruegel. On ne peut pas dire que l’on soit sorti de la crise. Nous sommes plutôt sortis de la phase immédiate de la crise. Les tensions financières que l’on a pu observer il y a deux ans sont révolues pour l’instant. Mais les niveaux d’endettement sont toujours très élevés, les niveaux de chômage aussi et tout cela doit être réglé.”

Quant à l’inflation, aussi étonnant que cela puisse paraître, la Banque centrale européenne s’est fixé un objectif : un niveau de 2% minimum. Or la hausse des prix sera en moyenne de 1% cette année, et une inflation trop basse trop longtemps peut compromettre le rééquilibrage des économies.

“L’inflation est faible dans les pays vulnérables du point de vue des réformes, des pays qui essaient de regagner de la compétitivité, mais une faible inflation prolongée dans toute la zone euro rendrait ces objectifs plus difficiles à atteindre”, a déclaré Olli Rehn, le commissaire aux Affaires économiques et monétaires.

Mention spéciale pour la Grèce, qui sera particulièrement soulagée de reprendre enfin le chemin de la croissance, après six longues années de récession.