DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crimée : brefs heurts entre manifestants "pro-Russie" et "pro-Ukraine"


Ukraine

Crimée : brefs heurts entre manifestants "pro-Russie" et "pro-Ukraine"

D’un côté des manifestants “pro-Russie”, de l’autre des Tatars “pro-Ukraine”.
La Crimée est divisée après la chute de Ianoukovitch à Kiev. Plus de 5.000 personnes se sont réunies ce mercredi à Simféropol, capitale de la République autonome de Crimée. Elles ont manifesté devant le Parlement local de la péninsule ukrainienne. Des heurts ont brièvement éclaté entre les deux camps.

Les manifestants pro-russes, réclament la tenue d’un référendum sur le statut de la Crimée.

Face à eux, des habitants venus défendre l’unité de l’Ukraine, dont une majorité de Tatars. Cette communauté turcophone et musulmane a occupé la Crimée pendant des siècles. Elle avait été déportée par Staline avant de revenir à la faveur de l’indépendance de l’Ukraine.

Le chef du parlement local a exclu ce mercredi tout débat sur une éventuelle sécession.

Selon les autorités locales, le corps d’un homme, mort apparemment d’une crise cardiaque, a été retrouvé à proximité des manifestations.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des dossiers compromettants de Ianoukovitch publiés sur internet