DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des dossiers compromettants de Ianoukovitch publiés sur internet


Ukraine

Des dossiers compromettants de Ianoukovitch publiés sur internet

Viktor Ianoukovitch est parti. Chassé du pouvoir, en fuite, disparu et avec lui, des millions se sont envolés. C’est ce que les Ukrainiens découvrent avec stupeur et colère.
Alors que le salaire moyen en Ukraine est de 300 euros, la découverte du luxe dans lequel vivaient l’ancien président et ses proches est un contraste saisissant.

Avant de prendre la fuite, le clan Ianoukovitch semble avoir tenté de faire disparaître des documents compromettants. Mais dans son domaine, les visiteurs en ont retrouvés, certains à moitié brûlés, d’autres ont été repêchés dans un lac.

Les documents sont depuis passés au crible par un groupe de journalistes ukrainiens en quête de révélations.
A la manière de Wikileaks de Julian Assange, ils ont décidé de créer un site pour partager leurs trouvailles.
Le portail a été baptisé Yanukovichleaks :“Ces documents ont beaucoup de valeur” précise le journaliste Oleksandr Akymenko. “Ils pourraient aider à prouver les stratégies de corruption utilisées par Viktor Ianoukovitch en personne mais aussi par son équipe et ses proches. Ils contiennent beaucoup de données concernant diverses entreprises liées à la résidence de Ianoukovitch. Il y a de nombreux rapports financiers sur la résidence elle-même.”

Plus de 160 dossiers, des milliers de pages, seraient déjà entre leurs mains. Parmi les documents, des factures témoignent de dépenses exhorbitantes : près de trente millions d’euros pour des chandeliers en or ou encore des lustres en cristal à 73.000 euros.

Les journalistes ont découvert des traces de transferts de plusieurs millions en provenance de comptes en banque locaux ou encore l’existence de sociétés écrans ayant permis au président déchu d’acquérir sa résidence.

Certains documents confirmeraient aussi l’existence de listes de noms de militants ou de journalistes anti-corruption et anti-régime; des journalistes, qui travaillent désormais sans relâche pour mettre au jour le système Ianoukovitch.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Allemagne: la justice supprime le seuil de représentation des partis au parlement européen