DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA: Nouvelle exécution dans le Missouri, en dépit des interrogations sur les injections létales


Etats-Unis

USA: Nouvelle exécution dans le Missouri, en dépit des interrogations sur les injections létales

Aux Etats-Unis, Michael Taylor a été exécuté la nuit dernière dans une prison du Missouri. Il avait été condamné à mort en 1989 pour le viol et le meurtre d’une adolescente. Des faits qu’il avait reconnus.

Tous les recours engagés ont été rejetés.

C’est la quatrième exécution en quatre mois dans le Missouri. Cet Etat au centre d’une controverse sur la procédure d’injection létale.

“En l‘état actuel des recherches, on ne sait pas si cette forme d’exécutions est douloureuse ou pas”, explique David Tushaus, professeur à la Missouri Western University.

Jusque là, les autorités pénitentiaires américaines utilisaient des barbituriques fabriqués en Europe. Mais les fabricants refusent désormais de fournir de tels produits pour des exécutions humaines.
Aussi, les Etats américains doivent-ils trouver des pharmacies locales acceptant de préparer les doses mortelles. Et ce, de manière assez opaque. D’où les protestations contre ce type de mise à mort.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Flamenco: le grand maître Paco de Lucia a tiré sa révérence