DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le commandant du Coasta Concordia s'énerve : "je ne suis pas le seul responsable"

Vous lisez:

Le commandant du Coasta Concordia s'énerve : "je ne suis pas le seul responsable"

Taille du texte Aa Aa

Assigné à résidence depuis mi-janvier, le commandant Francesco Schettino a participé à une inspection de trois heures de l‘épave du Costa Concordia, deux ans après le naufrage qui a fait 32 morts. Très irrité par l’acharnement médiatique en arrivant et en repartant, Schettino est à ce jour le seul à faire l’objet d’un procès. Il n’a pas pu bénéficier de la procédure du “plaider coupable”, comme ses quatre co-accusés qui purgent déjà leurs peines.

“Il y a ceux qui ont déjà trouvé un compromis avec la justice. Je suis le visage de ce procès et je fais face, c’est clair ? Mais rappelez-vous que d’autres personnes ont été reconnues responsables l’an dernier”, a déclaré Francesco Schettino.

Le commandant devait apporter sa contribution technique de commandant aux experts. Il a notamment accompagné un représentant du CODACONS, une association italienne de défense de l’environnement et des usagers présente en tant qu’indépendante.

“Nous attendons depuis longtemps de pouvoir examiner le générateur, mais c’est un peu tard, d’autres sont passés. Nous avions demandé en juin 2012 que personne ne soit autorisé à monter à bord de l‘épave, mais on ne nous a pas écoutés et regardez ce qui s’est passé. Nous espérons quand même trouver quelque chose d’utile”, explique le professeur de l’Université de Pisa, Bruno Neri.

Deux responsables du propriétaire du bateau, Costa Croisières, sont effectivement montés à bord sans autorisation de la justice, avant les inspections officielles. Une enquête a été ouverte.