DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Venezuela : la conférence de "dialogue" boycottée par Enrique Capriles

Vous lisez:

Venezuela : la conférence de "dialogue" boycottée par Enrique Capriles

Taille du texte Aa Aa

Les manifestations hostiles au président Maduro ont continué toute la journée de mercredi au Venezuela, alors que devait s’ouvrir dans la soirée une conférence de “dialogue national” à Caracas.

Nicolas Maduro est confronté depuis trois semaines à un mouvement de contestation inédit depuis son élection il y a onze mois.

Témoignage de Lilian Tintori, épouse d’un militant de l’opposition emprisonné : “Les gens ont l’impression d‘être prisonniers chez eux, ils ont peur de sortir, de sortir avec leurs enfants ou que leurs enfants sortent le soir. On ne trouve plus de nourriture dans les magasins, il y a des pénuries”.

Henrique Capriles, deux fois candidat à la présidentielle et leader d’opposition, parle de la conférence organisée par son rival comme d’un simulacre : “S’il vous plaît. De quoi parle cette conférence ? Maduro veut inviter les gens, les faire asseoir devant lui, et parler, parler de la paix, mettre un peu de musique, et résoudre le problème ! Il n’a pas idée !”

Mais le président vénézuélien, héritier d’Hugo Chavez, qu’il vénère, a aussi ses partisans… En témoigne la manifestation de centaines de fermiers et d’indigènes qui a eu lieu jusque devant le palais présidentiel ce mercredi.