Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Au moins dix morts dans une attaque à la voiture piégée à Bagdad (responsables via AFP)
  • Le Ghana signe un contrat de 6 milliards USD avec le géant italien du pétrole ENI (AFP)
  • Etats-Unis: Barack Obama a accepté la démission du secrétaire à la Défense Chuck Hagel
La sécurité dans l’assiette au Salon de l’agriculture de Paris
close share panel

Partager cet article

Twitter Facebook

Grosse affluence au Salon international de l’agriculture à Paris, la plus grande ferme de France : les nouvelles technologies à l’honneur cette année, mais aussi la sécurité dans l’assiette, préoccupation croissante du consommateur. Une façon de garantir cette sécurité est d’identifier le produit tout au long de la chaîne de production. Yves Berger, Interbev:

“A partir du moment où cette viande est étiquettée, en particulier le nouveau étiquettage “Viande de France” et pour ce qui nous concerne la viande bovine, il y a toute une série de contrôles. Je dirais aussi, le premier contrôle, la première qualité c’est la passion que met l’éleveur à élever son animal, et ensuite ce qui se passe à l’abattoir”.

Le contrôle des denrées alimentaires est régi par les institutions européennes, et ce sont les agences nationales qui mènent des recherches et des analyses sur les produits, le processus de conservation et de production.

C’est le cas de l’Agence nationale de la Santé et de la sécurité alimentaire, qui montre comment ses laboratoires travaillent. Aujourd’hui, elle accueille des étudiants de Verdun qui travaillent sur un projet européen sur la nutrition. “Toutes ces bactéries sont impliquées dans des épisodes qu’on appelle des TIAC, des toxi-infections alimentaires, souvent collectives, et nous, on lutte contre ça” explique un scientifique à ses visiteurs.

Marc Mortureux, Anses:

“Il y a eu beaucoup de progrès réalisés avec la mise en place de la nouvelle réglementation d’ailleurs, à l’échelle européenne, et qui vise que, à chaque étape de la chaine alimentaire, donc de l’amont au niveau de la production, il y ait une série de plans de maîtrise pour éviter tout risque de contamination. Aujourd’hui, on constate une baisse très importante de ce qu’on appelle les intoxications alimentaires”.

Des épidémies comme celle de la maladie de la vache folle ont conduit les institutions à mettre en place des réglementations plus strictes pour renforcer la qualité sanitaire de ce que vous mangez, et prévenir les épidémies d’origine alimentaire.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une