DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des juges derrière les barreaux pour tester une prison


Belgique

Des juges derrière les barreaux pour tester une prison

Vivre et dormir en prison quand on n’a commis aucun crime et sans même avoir été jugé. C’est l’expérience qu’ont vécu pendant deux jours une centaine de personnes le week-end dernier en Belgique, dans la prison de Beveren. Mais, que l’on se rassure, toutes étaient volontaires. L’objectif était de tester ce nouveau centre de détention en Flandre orientale. Des gardiens ont joué le rôle de détenu ainsi que des juges, des avocats et quelques journalistes.

Le journal flamand Het Laatste Nieuws a fait état de 260 défauts techniques.

“Nous avons sous-estimé l’impact de la technologie sur le fonctionnement quotidien de la prison, a reconnu la directrice du centre de détention Els Van Herck. (Il y a eu) une cellule de prison qui ne s’ouvrait pas et une serrure que nous avons dû forer. Il y a aussi les systèmes d’appels qui ne marchaient pas à fond.”

Les premiers vrais détenus, doivent arriver à partir du 17 mars. La nouvelle prison compte 312 places. Elle affichera complet d’ici au mois de juin.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : pas d'attaque militaire en préparation en Crimée, selon la Russie