DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : pas d'attaque militaire en préparation en Crimée, selon la Russie


Ukraine

Ukraine : pas d'attaque militaire en préparation en Crimée, selon la Russie

La Russie dément vouloir lancer un assaut militaire en Crimée. La précision a été apportée ce lundi soir par l’agence Interfax. “C’est une absurdité totale”, a affirmé à l’agence de presse, un officier au quartier-général de la flotte russe de la mer Noire.

Quelques heures plus tôt, cette même agence, citant les nouvelles autorités à Kiev, indiquait que la flotte russe avait lancé un ultimatum aux soldats ukrainiens pour se rendre la nuit prochaine, faute de quoi, une opération militaire serait engagée. L’ultimatum avait été fixé à 04h00 du matin (heure de Bruxelles).

En tout cas, depuis ce week-end, des soldats non identifiés, vraisemblablement des Russes, appuyés par des milices locales, assiègent des casernes de l’armée ukrainienne dans plusieurs sites de la péninsule.

Par ailleurs, selon les garde-frontières ukrainiens, l’armée russe a renforcé ses troupes dans le port de Sébastopol, là où stationne la flotte de la mer Noire. Des blindés seraient massés sur la rive russe du détroit de Kerch qui sépare l’Ukraine de la Russie.

Enfin, les autorités à Kiev affirment que des avions de combat russes ont fait la nuit dernière des incursions dans l’espace aérien ukrainien.

Samedi, le parlement russe a donné son feu vert à une intervention armée en Ukraine. A Moscou, on précise que si intervention il doit y avoir, ce serait pour protéger la population russophone qui serait menacée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Thaïlande : les riziculteurs rejoignent les manifestants anti-gouvernement