DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Hamas interdit en Egypte


Egypte

Le Hamas interdit en Egypte

Le Hamas est désormais considéré comme une organisation illégale en Egypte. La décision a été prise ce mardi par un tribunal du Caire. Motif : le mouvement palestinien est accusé de commettre des attentats.

Le pouvoir égyptien engage donc une opération de répression contre le Hamas, à l’instar de ce qu’il exerce déjà contre les Frères musulmans.

C’est Samir Sabry qui a engagé la procédure contre le Hamas. Il interprète la décision de justice : “La cour a ordonné la fermeture des représentations du Hamas dans tout le pays; tout ce qui a trait au Hamas est interdit”. “La conséquence de cette décision, ajoute-t-il, c’est que tous les membres du Hamas se trouvent maintenant en situation illégale et peuvent être arrêtés”.

Pour le pouvoir égyptien, des activistes du Hamas s’infiltrent en Egypte en utilisant le point de passage de Rafah, le seul qui ne soit pas contrôlé par Israël. Et ils mènent des actions de déstabilisation.

“Faux”, répond Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas. Pour lui, la décision égyptienne est totalement “inacceptable”. “Cela place l’Egypte aux côtés d’Israël, dit-il. Cela porte atteinte à la réputation de l’Egypte, et cela risque de l‘écarter dans le combat en faveur de la cause palestinienne”.

Depuis plusieurs mois, l’armée égyptienne accuse le Hamas de soutenir les insurgés islamistes qui opèrent notamment dans la région du Sinaï. Des accusations systématiquement rejetées par le mouvement palestinien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le dossier brulant du gaz entre Moscou et Kiev