DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Soulagement pour Chevron, colère des plaignants après un jugement


Etats-Unis

Soulagement pour Chevron, colère des plaignants après un jugement

Chevron pousse un ouf de soulagement. La justice américaine a donné raison à la compagnie pétrolière à qui une amende de 9,5 milliards de dollars a été infligée pour pollution en Equateur. Un juge new-yorkais a considéré que les plaignants avaient corrompu le juge équatorien et que, par conséquent, la décision ne serait pas appliquée sur le sol américain.
Les quelque 30.000 plaignants, regroupés au sein du Front de défense de l’Amazonie et soutenus par leur gouvernement, ont annoncé dans un communiqué qu’ils faisaient appel “immédiatement”.
Un de leurs avocats a qualifié d’“illégitime” la décision. “C’est une sentence injuste et illégitime qui provient d’un juge incompétent, dans le cadre d’une procédure absurde”, a dénoncé Me Juan Pablo Saenz auprès de l’AFP.

Les dégâts dans la forêt amazonienne remontent à l’exploitation pétrolière par la compagnie américaine Texaco, qui a opéré en Equateur entre 1964 et 1990, avant d‘être rachetée en 2001 par Chevron.

En attendant, les plaignants ne pourront pas demander aux Etats-Unis de saisir les actifs de Chevron, qui s’est refusé jusqu‘à présent à les indemniser et a porté l’affaire devant un tribunal d’arbitrage international de La Haye, dénonçant la corruption de la justice équatorienne.

AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Face à face attendu des chefs de la diplomatie américaine et russe sur l'Ukraine