DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

un an après Chavez, le Venezuela entre commémoration et confrontation


Venezuela

un an après Chavez, le Venezuela entre commémoration et confrontation

C’est dans un contexte très tendu que le Venezuela commémore ce mercredi la mort d’Hugo Chavez, terrassé par un cancer, il y a tout juste un an. Des cérémonies officielles sont prévues à Caracas pour rendre hommage à l’ancien président, en présence de plusieurs chefs d’Etat. Dans la rue, les avis sont partagés quant au souvenir laissé par l’ex-homme fort du pays.

“J’ai beaucoup pleuré pour lui, j’ai pleuré plus que pour ma propre famille”, témoigne cette femme devant son mémorial.

D’autres, comme cet homme, s’opposent aux célébrations. “Je n‘étais pas du tout d’accord avec lui, ni avec sa politique”, dit-t-il, “je suis contre ces commémorations, surtout vu les circonstances”.

Un an après la disparition de Chavez, son successeur et héritier Nicolas Maduro, fait face à une importante vague de protestation. Etudiants et partisans de l’opposition dénoncent pêle-mêle l’insécurité, l’inflation record, les pénuries ou encore les violences policières. Depuis le début du mouvement, il y a un mois, 18 personnes ont été tuées en marge des manifestations et 260 blessées. Cette journée de commémoration risque bien de se transformer en une nouvelle journée de confrontation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chine : hausse du budget militaire, et "guerre" contre la pollution