DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bloquer les métastases du cancer du sein

Vous lisez:

Bloquer les métastases du cancer du sein

Taille du texte Aa Aa

Un médicament expérimental qui pourrait, il convient encore d‘être prudent, prévenir du cancer du sein, est actuellement en phase de test à l’université de Cardiff.

Ces recherches reposent sur des études précédentes sur le gène BCL3 qui joue un rôle critique dans la diffusion du cancer du sein.

Dr Richard Clarkson : “Si un patient vient à la clinique avec un cancer métastatique, ce qui s’est passé c’est que la tumeur primaire a commencé à migrer dans le corps. Après avoir identifié le BCL3 en tant que gène très important dans ce processus nous essayons désormais d’inhiber ce gène en utilisant un agent chimique”.

Pour en arriver là les chercheurs ont utilisé de la technologie 3D pour les aider à modéliser avec détail des protéines autour de ce gène.

Ils ont observé l’interaction de deux protéines et mis au point un médicament pour interférer avec cette interaction afin de stopper la prolifération des cellules cancéreuses.

Dr Richard Clarkson : “L’idée de cette nouvelle stratégie thérapeutique potentielle c’est que dès qu’un patient va voir un généraliste il reçoit ce type de traitement qui va arrêter le développement des métastases et leur migration dans tout le corps”.

De grands progrès ont été faits dans le traitement à des stades précoces du cancer du sein. Mais il existe encore un vide quant au traitement des métastases qui peuvent se développer des années après le premier diagnostic.

Ce vide pourrait ainsi être comblé. Il faudra encore néanmoins attendre deux ans avant de voir apparaître sur le marché ces premiers médicaments.