DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux passagers du vol MH 370 n'étaient pas à bord de l'avion

Vous lisez:

Deux passagers du vol MH 370 n'étaient pas à bord de l'avion

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle de la disparition du Boeing fait la Une des journaux télévisés. En Thaïlande, les médias donnent les noms des passagers dont celui d’un touriste italien, Luigi Maraldi, 37 ans. Or, ce dernier se trouve … en Thaïlande et non à bord de l’avion. Lorsqu’il entend son nom, il décroche aussitôt son téléphone.
Au bout du fil, son père, qui se trouve en Italie, accueille la nouvelle mais il n’est pas encore au courant du possible “crash”. “J’ai allumé sur (la chaîne en continu) RAI News24 et j’ai entendu la nouvelle. Heureusement, tout va bien. Luigi est en vacances, il reviendra dans une vingtaine de jours”, a ajouté le père.”
L‘été dernier, Lugi s‘était fait voler son passeport lors d’un voyage en Malaisie. Depuis, il avait signalé le vol puis avait profité d’un retour au pays pour renouveler le document.
Point d’orgue de l’histoire, les autorités italiennes apprennent rapidement qu’un certain Luigi Maraldi se trouve à bord de l’avion. Des policiers sont dépêchés au domicile familial pour annoncer la nouvelle.
Mais à leur arrivée, c’est le père qui leur apprend que Luigi est bien vivant. “On avait un peu d’espoir à cause de la déclaration officielle de perte du passeport, mais nous redoutions que finalement il ne l’ait retrouvé et utilisé”, raconte l’inspecteur Paolo Campana.

Deux passagers fantômes

Mais l’Italien n’est pas le seul à s‘être fait volé son passeport. Un Autrichien, dont le nom n’a pas été communiqué, a été contacté par les autorités de son pays pour vérifier qu’il ne se trouvait pas à bord du Boeing disparu. En effet, l’homme en question se trouvait chez lui en Autriche. Son passeport lui avait été dérobé lors d’un voyage en Thaïlande en 2012. La coïncidence fait sourire alors que le sort des 239 passagers reste inconnu.
Reste à savoir qui sont les détenteurs malheureux des deux passeports volés.