DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pékin : l'angoisse des proches, après le crash supposé d'un Boeing


Malaisie

Pékin : l'angoisse des proches, après le crash supposé d'un Boeing

Un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines se serait écrasé en mer après son décollage de Kuala Lumpur avec 239 personnes à bord. Mais où ce serait-il écrasé si c’est le cas ? La question se posait ce matin plus de dix heures après la perte de contact avec l’appareil. Un officier de la marine vietnamienne, cité par des médias, avait situé le lieu du drame à environ 250 km de l‘île vietnamienne de Tho Chu, mais le ministre malaisien des Transports a démenti. Malaysia Airlines a dit ne pas être en mesure d’affirmer que l’avion s’est bel et bien écrasé.

Du côté des proches des passagers du vol MH370, c’est le choc et l’angoisse, notamment en Chine. L’avion était attendu à Pékin. Il transportait 227 passagers, dont au moins 150 Chinois, près d’une quarantaine de Malaisiens, douze Indonésiens, sept Australiens, quatre Français et notamment trois Américains.

La Malaisie, le Viêtnam et Singapour ont lancé des opérations de recherche. Selon l’agence de presse Chine nouvelle, ces recherches se concentrent sur une zone située au sud de l‘île de Tho Chu.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce: le président allemand s'excuse pour un crime commis par les nazis