DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danse et mise en scène lors des élections en Corée du Nord

Vous lisez:

Danse et mise en scène lors des élections en Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

Des Nord-Coréens en costume traditionnel ou en uniforme militaire dansant devant un bureau de vote à Pyongyang : le décor de l‘élection parlementaire est planté.
Les électeurs ont voté ce dimanche à l’occasion de l‘élection de l’Assemblée suprême du peuple. Un seul candidat, désigné par le parti unique, est autorisé à solliciter les suffrages dans chacune des 687 circonscriptions. Les électeurs n’ont qu‘à choisir entre “oui” et “non” sur le bulletin de vote. Le dirigeant Kim Jong-un est un de ses candidats uniques. Il s’est présenté dans la circonscription numéro 111, celle du Mont Paektu.

Ces élections se tiennent normalement tous les cinq ans et l’Assemblée ne se réunit qu’une ou deux fois par an.

Le réel intérêt du scrutin pour les observateurs étrangers est de découvrir la liste finale des candidats, susceptible de fournir des indications sur les grâces et disgrâces au sein du régime après la purge ordonnée l’an dernier par Kim Jong-un. Le dirigeant nord-coréen a écarté un certain nombre de personnalités du cœur du pouvoir et fait exécuter plusieurs cadres dont son propre oncle et mentor, Jang Song-thaek, mis à mort en décembre sous l’accusation de trahison et corruption.

Le scrutin sert aussi au régime de recensement populaire, puisque des fonctionnaires chargés de l’organisation de l‘élection se rendent dans chaque foyer pour s’assurer de la présence ou de l’absence des électeurs inscrits.

Avec AFP