DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gravity : la vengeance de Neureuther, l'insouciance de Shiffrin


gravity

Gravity : la vengeance de Neureuther, l'insouciance de Shiffrin

Bienvenue dans Gravity, notre magazine consacré à l’actualité des sports d’hiver.

Au sommaire cette semaine : des Allemands qui ne laissent que des miettes à la concurrence, une Américaine qui n’a pas 19 ans mais a déjà tout gagné, et des riders qui se lancent à l’assaut des pentes extrêmes de l’Utah.

Doublé allemand à Kranjska Gora

Dimanche, il fallait être un skieur allemand pour briller sous le soleil slovène et sur une neige de printemps.

A Kranjska Gora, Felix Neureuther devance Fritz Dopfer lors du slalom tracé sur la Podkoren.

Reparti bredouille de Sotchi, Neureuther reprend ses bonnes habitudes en prenant tous les risques pour rattraper son retard sur son rival Mario Matt, qui part à la faute en fin de deuxième manche.

Un pari audacieux mais récompensé puisque le voilà en tête dans la course au globe de cristal de la spécialité.

Sur la deuxième marche du podium, un autre Allemand, Fritz Dopfer,
qui termine à 59 centièmes de son compatriote.

Le Norvégien Henrik Kristoffersen se classe troisième.

Duel Hirscher – Svindal

Marcel Hirscher prend la cinquième place de ce slalom et les commandes du classement général de la Coupe du monde.

Mais il n’a que quatre points d’avance sur Aksel Lund Svindal avant les quatre dernières courses de la saison : deux épreuves de vitesse favorables au Norvégien et deux disciplines techniques qui sont l’apanage de l’Autrichien.

Ligety dans l’histoire

Ce samedi, Ted Ligety a remporté son sixième géant de la saison – en comptant celui des Jeux olympiques – et le sixième de sa carrière à Kranjska Gora.

Il est ainsi devenu le premier skieur à s’imposer aussi souvent sur la même piste et dans la même discipline.

Autre image forte, la chute de Leif Kristian Haugen en toute fin de première manche.

Le Norvégien a franchi la ligne d’arrivée à terre, complètement KO, mais a tout de même participé à la deuxième manche et s’est finalement classé quinzième.

La frayeur de Pinturault

Pas de chute mais une belle frayeur aussi pour le Français, Alexis Pinturault.

Il a heurté de plein fouet une porte avec sa tête, ce qui a arraché l’attache de son casque.

Il a réussi à garder l‘équilibre grâce à ses capacités physiques qui lui valent ce surnom : “la Bête”.

Grand chelem pour Shiffrin

Elle n’a pas encore 19 ans – elle les fêtera jeudi prochain – mais elle a déjà tout d’une grande.

La jeune Américaine Mikaela Shiffrin bat tous les records de précocité en slalom avec un titre olympique, un titre mondial, deux globes de cristal et huit victoires en Coupe du monde, la dernière ce samedi à Are.

Are se trouve en Suède, et pourtant Mikaela Shiffrin donne l’impression d‘être chez elle.

A 18 ans, l’Américaine continue d’impressionner après son titre olympique décroché à Sotchi.

Elle s’offre le luxe de devancer trois Suédoises; dans l’ordre, Maria Pietilae-Holmner, Anna Swenn-Larsson et Frida Hansdotter.

Le dernier slalom de la saison aura lieu, samedi prochain, dans la station suisse de Lenzerheide.

Une chasseuse nommée Fenninger

Anna Fenninger incarne, elle aussi, la génération montante du ski alpin.

L’Autrichienne, 24 ans, a remporté les deux géants organisés à Are et s’est rapprochée de l’Allemande Maria Hoefl-Riesch au classement de la Coupe du monde.

Il n’y a plus que 29 points d‘écart entre les deux femmes avant les finales programmées à Lenzerheide.

Freund “vole” au-dessus d’Oslo

C’est sur le grand tremplin d’Holmenkollen – la colline qui domine Oslo – que Severin Freund a remporté ce dimanche le concours de saut à skis.

Grand favori de l‘épreuve, il a su gérer la pression pour signer sa quatrième victoire de la saison.

L’Allemand termine premier devant le Norvégien, Anders Bardal, vainqueur à Trondheim, deux jours plus tôt devant son public.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve Kamil Stoch, le leader au classement général de la Coupe du monde.

Place maintenant au Mondial de vol à skis à Harrachov, en République tchèque.

Du freeride pour finir

On termine ce deuxième numéro de Gravity avec des images ultra-spectaculaires tournées à Snowbird, dans l’Utah, où avait lieu la quatrième étape du Freeride World Tour.

En ski ou en snowboard, les meilleurs riders de la planète ont, une nouvelle fois, défié les lois de la gravité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

gravity

Gravity : Jansrud, Fischbacher et Freund à la Une