DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La diplomatie peine à imposer sa voie dans la crise ukrainienne


Ukraine

La diplomatie peine à imposer sa voie dans la crise ukrainienne

Le président russe Vladimir Poutine a défendu le droit de la région séparatiste ukrainienne de Crimée à être rattachée à la Russie lors d’un entretien téléphonique hier avec la chancelière allemande. Mais pour Angela Merkel ce scrutin est, je cite, “contraire à la Constitution ukrainienne et au droit international”. Le maître du Kremlin a toutefois assuré à David Cameron, le chef du gouvernement britannique, qu’il voulait trouver une solution diplomatique.

Malgré la multiplication des entretiens entre Russes et Occidentaux, Moscou consolide sa position en Crimée. Des hommes armés pro-russes occupent depuis hier un second aéroport et une nouvelle tour de contrôle.

De leur côté, les troupes ukrainiennes tentent de rassurer la population en diffusant notamment ces images d’avions de combats prêts à en découvre en cas de besoin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Simféropol, capitale d'une Crimée divisée