DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Simféropol, capitale d'une Crimée divisée

Vous lisez:

Simféropol, capitale d'une Crimée divisée

Taille du texte Aa Aa

D’un côté, les défenseurs de l’unité ukrainienne étaient rassemblés hier pour le 200e anniversaire du poète et symbole de l’indépendance Taras Chevtchenko, de l’autre, au même moment, les pro-russes se réunissaient devant la statue de Lénine.

À Donetsk, dans l’est russophone et industriel du pays, plusieurs milliers de pro-russes se sont réunis sur la place Lénine pour réclamer un référendum sur un rattachement à la Russie. Un scrutin que le Parlement de Crimée a prévu de tenir dimanche prochain.

À Kiev, des milliers d’Ukrainiens se sont rassemblés à Maïdan, la place de l’Indépendance qui a été pendant trois mois le théâtre du mouvement de contestation. L’ancien oligarque russe Mikhaïl Khodorkovski, ennemi juré de Vladimir Poutine, s’est adressé à la foule, affirmant que le Kremlin mentait au peuple russe en faisant passer les manifestants de Kiev pour des “néofascistes” enclins à la violence.