DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Boeing de Malaysia Airlines : Interpol écarte la piste terroriste


Malaisie

Boeing de Malaysia Airlines : Interpol écarte la piste terroriste

Toujours aucune trace du Boeing 777 de Malaysia Airlines porté disparu depuis samedi. Mais la piste terroriste semble écartée. Selon Interpol, les deux hommes qui ont embarqué avec des passeports volés cherchaient un statut de réfugiés. Ils ont été identifiés comme étant Iraniens. “Plus nous obtenons d’informations, plus nous sommes portés à conclure que ce n‘était pas un incident terroriste, indique le Secrétaire Général d’Interpol, Ronald K. Noble. Et si vous lisez ce que le chef de la police malaisienne a dit récemment au sujet de ce jeune homme de 19 ans sur cette photo ici, il voulait se rendre à Francfort, en Allemagne, afin d‘être avec sa mère, il s’agit d’un trafic d‘êtres humains et non pas de terrorisme.”

La police de Thaïlande, pays où les documents d’identité ont été dérobés, pense, comme son homologue malaisienne, que les deux hommes n’ont rien à voir avec le terrorisme.
L’Iran indique qu’il va coopérer avec la Malaisie concernant l’identité de ces deux personnes.

Les Iraniens n’ont pas besoin de visa pour se rendre en Malaisie comme touristes, ce qui fait de ce pays d’Asie un point de passage privilégié pour ceux qui fuient la République islamique.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'assemblée de Crimée vote son indépendance