DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Unicredit : lourde perte en 2013 pour le premier groupe bancaire italien


entreprises

Unicredit : lourde perte en 2013 pour le premier groupe bancaire italien

UniCredit, la première banque italienne par les actifs annonce pour l’année 2013 une perte nette inattendue de 14 milliards d’euros, conséquence de lourdes charges de dépréciations d’actifs et de provisions sur créances douteuses.

Le groupe bancaire a en effet décidé de passer son bilan à la paille de fer avant son inspection par les autorités européennes.

Les dépreciations d’actifs se montent à 9 milliards d’euros et les provisions pour créances douteuses atteignent la somme de 13,7 milliards d’euros.

Par ailleurs Unicredit envisage de supprimer 8.500 postes d’ici 2018 dont 5.700 en Italie. Ce plan de restructuration a fait grimper le titre Unicredit en bourse de Milan : +6% en clôture.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Boeing : le titre en baisse en séance à Wall Street lundi