DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le meilleur, c'est Mayer


Sport

Le meilleur, c'est Mayer

Le jeune Autrichien Matthias Mayer prend goût à la plus haute marche du podium.

Il avait remporté sa première descente à l’occasion des Jeux Olympiques, à Sotchi.

Il ouvre son compteur en Coupe du monde dans la station suisse de Lenzerheide.

Matthias Mayer est le seul à passer sous la minute trente sur un tracé au profil très technique.

Innerhofer et Ligety ex-aequo

Comme à Sotchi, il devance l’Italien Christof Innerhofer qui était reparti de Russie avec la médaille d’argent en descente et celle de bronze en super-combiné.

En avance aux premiers pointages intermédiaires, Innerhofer ne tient pas la distance et finit complètement épuisé dans l’aire d’arrivée.

Il partage sa deuxième place, à 11 centièmes de seconde de Mayer, avec la surprise du jour, Ted Ligety.

Autant on est habitué à voir l’Américain à briller en géant (il en est le champion olympique et champion du monde en titre), autant on ne s’attendait pas à le voir s’illustrer dans une épreuve de vitesse

Svindal n’attend pas Hirscher

La vitesse, c’est la spécialité d’Aksel Lund Svindal, cinquième ce mercredi, et qui repasse devant Marcel Hirscher dans la course au gros globe de cristal.

L‘écart entre les deux hommes est de 41 points avant les trois dernières courses des finales programmées à Lenzerheide d’ici dimanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

C1 : Le Bayern et l'Atletico Madrid qualifiés pour les quarts de finale