DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Surveillance américaine : le Parlement européen prêt à faire capoter l'accord de libre-échange

Vous lisez:

Surveillance américaine : le Parlement européen prêt à faire capoter l'accord de libre-échange

Taille du texte Aa Aa

Après six mois d’enquête sur le scandale de la NSA, le Parlement européen menace de bloquer l’accord de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis si les Américains ne renoncent pas à surveiller l’Européen lambda. Dans une résolution, il appelle à suspendre tous les accords qui permettent de transmettre des données personnelles outre-Atlantique.

“ L’accord aujourd’hui en discussion avec les Etats-Unis doit incorporer une protection des données, car en effet, au niveau européen, c’est essentiel pour nous que le citoyen soit protégé “, explique le Belge Marc Tarabella.

La surveillance de masse ne peut être justifiée par la lutte contre le terrorisme précise le texte. D’après l‘élue libérale Sophie in ‘t Veld, cela n’est d’ailleurs pas d’une grande utilité :

“ Malgré la surveillance de masse, nous avons eu le 11 septembre, Madrid, Londres, Mumbaï, Toulouse, Oslo et j’en passe. Il y a eu Boston, de nombreuses attaques et dans chaque cas, les auteurs étaient connus des services secrets. Alors pourquoi espionnent-ils des citoyens innocents ? “

Cette résolution propose aussi que l’Europe protège mieux les lanceurs d’alerte comme Edward Snowden et qu’elle développe ses propres solutions informatiques, notamment en matière de cybersécurité.