DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A l'Onu, les Russes souhaitent une désescalade de la situation en Crimée

Vous lisez:

A l'Onu, les Russes souhaitent une désescalade de la situation en Crimée

Taille du texte Aa Aa

“L’agression russe est illégitime,inacceptable au 21e siècle”. C’est par ces mots que Arseni Iatseniouk a commencé son discours devant le conseil de sécurité de l’Onu. Le nouveau Premier ministre ukrainien était l’invité de cette session extraordinaire consacrée à la crise qui implique la Russie et son pays.

“Nous exigeons que la Fédération russe fasse rentrer dans leurs baraquements ses forces armées déployées en Crimée, a déclaré Arseni Iatseniouk, et débute de réelles discussions et négociations.”

Alors qu’il s’exprimait jusque là en anglais, Arseni Iatseniouk a ensuite demandé en russe à l’ambassadeur russe à l’ONU s’il souhaitait la guerre. “Je crois que vous ne la souhaitez pas”, a rajouté l’Ukrainien.

“Je répond directement aux questions de Iatseniouk, les Russes ne veulent pas la guerre, dit l’ambassadeur russe. Nous voulons une désescalade de la situation”.

L’ambassadeur Vitali Tchourkine a ensuite accusé les Européens et Washington d’avoir provoqué cette crise en incitant les Ukrainiens à “renverser par la force le gouvernement légitime”.