DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie-Crimée : l'Allemagne durcit le ton


Allemagne

Russie-Crimée : l'Allemagne durcit le ton

A trois jours du référendum en Crimée,référendum qui pourrait déboucher sur un rattachement de cette république ukrainienne à la Russie, Angela Merkel lance un avertissement à Vladimir Poutine. Devant le Bundestag, à Berlin, la chancelière allemande a déclaré :

“L’intégrité territoriale de l’Ukraine ne peut être remise en question.”

“Si la Russie continue sur le chemin qu’elle a pris ces dernières semaines, ce ne sera pas seulement une catastrophe pour l’Ukraine, cela nuira aussi massivement, j’en suis convaincue, à la Russie sur le plan économique et politique”.

“En tant que voisin de la Russie, nous verrons ça comme une menace, cela changera les relations du Kremlin avec l’Union européenne”, a-t-elle ajouté.

Des mots durs après ceux du président des Etats-Unis. Barack Obama a reçu le nouveau Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk dans le bureau ovale. Et il a déclaré que Moscou devra payer le prix d’une violation des lois internationales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le Pape François célèbre le 1er anniversaire de son élection