DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Corner : qui brille en Ligue des champions ?

Vous lisez:

The Corner : qui brille en Ligue des champions ?

Taille du texte Aa Aa

On commence ce numéro spécial du Corner par le retour, après 17 ans d’absence, de l’Atlético Madrid dans le top 8 européen. Les Colchoneros ont surclassé le Milan AC au stade Vicente-Calderón. Les rossoneri ne sont plus à la lutte pour le gain du scudetto, sont éliminés de la Coupe d’Italie et quittent la scène européenne dès les huitièmes de finale. Ecoutons les réactions des deux entraîneurs.

Diego Simeone, entraîneur de l’Atlético Madrid :“Nous nous attendons à un quart de finale très serré et très difficile. Ce que nous devons faire maintenant, c’est nous reposer, continuer à nous préparer et garder confiance en nos possibilités. Ce résultat, c’est le fruit du travail acharné de chacun, des dirigeants au jardinier, en passant bien sûr par les joueurs qui ont la chance d‘évoluer dans un stade extraordinaire.”

Clarence Seedorf, entraîneur du Milan AC : “Il y a toujours une super atmosphère ici, et je suis bien placé pour le savoir. On était au courant qu’ils avaient des supporteurs bouillants mais ça reste un match de football, un match de Ligue des champions. Les grands joueurs adorent disputer ce genre de rencontres dans ce genre d’ambiance. C‘était une belle soirée de football et la meilleure équipe a gagné.”

Le Bayern sort encore Arsenal

Si le résultat à Madrid, avec la victoire 4-1 de l’Atlético, était assez surprenant, on ne peut pas en dire autant de celui enregistré à l’Allianz Arena. Le tenant du titre, le Bayern Münich, a éliminé Arsenal pour la deuxième année d’affilée. Les Bavarois ont contrôlé ce match retour pour éviter de se faire les mêmes frayeurs que l’an passé. Les Gunners, eux, doivent plier bagages dès les huitièmes de finale pour la quatrième saison consécutive.

Manchester City n’y arrive toujours pas

Encore raté ! Une nouvelle fois, Manchester City quitte prématurément la compétition. Les Citizens ont payé cher le 2-0 subi à l’aller face au FC Barcelone, qui a fait le spectacle au retour devant les 90.000 spectateurs massés dans le Camp Nou. On se serait crus revenus à l‘âge d’or du Barça, qui vient pourtant de perdre trois de ses six derniers matches de Liga. Le doublé, voire le triplé, reste possible pour Cesc Fabregas et ses coéquipiers qui sont en quarts pour la septième année de suite et qui doivent continuer à jouer ainsi pour entretenir l’espoir.

Cesc Fabregas : “On essaie toujours de faire de notre mieux. On n’a pas été très bons dernièrement mais là on a bien joué, tous ensemble. On doit continuer sur cette voie et nous concentrer sur la réception d’Osasuna ce dimanche.”

Paris sans forcer

Pas de surprise au Parc des Princes où le PSG était en position de force après le 4-0 infligé à Leverkusen. Les Français, avec une équipe remaniée, se qualifient pour les quarts de finale pour la deuxième année d’affilée. C‘était l’objectif minimum fixé par les dirigeants parisiens en début de saison. A noter la bonne performance de Salvatore Sirigu qui a notamment arrêté un pénalty. Les Allemands ne peuvent donc s’en prendre qu‘à eux-mêmes…

A qui le tour ?

Quatre équipes ont déjà leur billet en poche pour les quarts de finale. Pour savoir qui va les rejoindre, il faudra attendre la semaine prochaine. Le Borussia Dortmund et le Real Madrid ont quasiment acquis leur qualification à l’aller, tandis que Manchester United devra inverser la tendance. Rien n’est encore fait entre Chelsea et Galatasaray.