DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guerre d'influence entre Washington et Moscou


Russie

Guerre d'influence entre Washington et Moscou

Les Etats-Unis et la Russie face à face dans un grand jeu d’influence mondial digne de la Guerre froide. De la Syrie à l’Ukraine, les crises actuelles en rappellent les heures les plus sombres. Les tensions entre Washington et Moscou opposent aussi leurs ministres des Affaires étrangères, John Kerry et Sergueï Lavrov.

Les deux hommes se retrouvent ce vendredi à Londres. Quatrième rencontre en une semaine, toujours le dossier ukrainien, perçu par beaucoup d’analystes comme un jeu d‘échecs.

Pourtant, lundi encore, il semblait que les tensions entre les deux puissances étaient telles, qu’aucun dialogue efficace ne semblait possible. Pouir preuve, cette conversation à Sotchi entre le président russe et son chef de la diplomatie. “Je vous ai demandé, conformément à la requête de la partie américaine, d’inviter le secrétaire d‘État John Kerry, qui voulait venir en Russie pour poursuivre ces consultations” dit Vladimir Poutine. “ll était d’accord lui répond Sergueï Lavrov, mais il m’a rappelé samedi et m’a dit qu’il aimerait ‘reporter le voyage’,’ selon ses propres mots.”

Deux jours plus tard, John Kerry annonce qu’il va s’entretenir avec son homologue russe mais pas à Moscou – à Londres – et ceci à la demande du président Obama : “Le président Obama m’a demandé de partir demain soir pour Londres et d’y rencontrer vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov, et c’est ce que je vais faire.”

Depuis le retour au Kremlin de Vladimir Poutine et après trois ans de détente relative avec Washington pendant l’intérim de son dauphin Dmitri Medvedev, les relations diplomatiques entre les deux pays n’ont fait que se détériorer.

Et pourtant, le premier mandat d’Obama avait demarré avec la volonté de relancer les relations avec Moscou après l‘ère Bush.
A plusieurs reprises, les compteurs ont été remis à zéro.

Aujourd’hui les relations entre Moscou et Washington sont très tendues. La rencontre entre Sergueï Lavrov et John Kerry à Londres ce vendredi pourrait être une chance de les apaiser et de faire tomber la pression.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Budapest rend hommage au lieutenant Columbo