DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vente de SFR : Vivendi choisit de négocier avec Numericable

Vous lisez:

Vente de SFR : Vivendi choisit de négocier avec Numericable

Taille du texte Aa Aa

Le groupe Vivendi a tranché vendredi en faveur d’Altice, en choisissant d’entrer en “négociations exclusives” avec la maison mère de Numericable, pour le rachat de SFR, écartant ainsi l’offre concurrente de Bouygues à l’issue d’une semaine pleine de rebondissements.

Cette décision est un camouflet pour Bouygues qui s‘était assuré le soutien politique du gouvernement français.

“Cela pose un certain nombre de problèmes, a affirmé Arnaud Montebourg le ministre français du redressement productif. Premièrement par ce que Numéricable est une petite entreprise par rapport à ce qu’est SFR. C’est une entreprise de cinq milliards qui emprunte 10 milliards pour acheter plus gros que lui”.

Le conseil de surveillance de Vivendi, “a décidé d’entrer en négociations exclusives avec Numéricable pour une période de trois semaines”, sur la base d’une offre qui prévoit un paiement de 11 milliards et 750 millions d’euros pour Vivendi ainsi que l’attribution de 32% du capital de la nouvelle entité.

Le conseil de surveillance de Vivendi s’est donné trois semaines de réflexion pour mettre un terme ou pas aux autres options envisagées concernant SFR.