DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crimée : les observateurs de l'OSCE refoulés puis "invités"


Ukraine

Crimée : les observateurs de l'OSCE refoulés puis "invités"

Moscou a appelé l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l’OSCE, à accepter l’invitation des autorités locales de la Crimée à envoyer des observateurs au référendum de ce dimanche. Et ce, alors qu’ils ont été refoulés aux portes de la péninsule ukrainienne et ont même essuyé des tirs de sommation.

“À l’origine, le but était d’obtenir des informations sur la Crimée, nous avons essayé d’y aller à quatre reprises, a souligné le chef de la mission de l’OSCE, mais malheureusement à chaque fois l’entrée nous a été refusée par un personnel militaire armé inconnu, en fait pas exactement militaire puisque nous ne savons pas s’il s’agit de militaires ou de policiers. Il n’y avait aucune identification claire de ces hommes.”

Mardi, le président de l’OSCE a estimé que le référendum prévu en Crimée était illégal et a précisé que seul un État membre pouvait inviter des observateurs de l’organisation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crimée : la minorité qui ne veut pas devenir russe