DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Rada décide de dissoudre le Parlement de Crimée


Ukraine

La Rada décide de dissoudre le Parlement de Crimée

Oui à la dissolution du Parlement de Crimée.
La Rada a mis ses menaces à exécution.
278 députés sur les 450 que compte l’Assemblée ukrainienne votent ainsi la révocation des pouvoirs des parlementaires de la petite république autonome.
En jeu, le referendum de ce dimanche sur le rattachement de la Crimée à la Russie, jugé non légal par les institutions ukrainiennes.

Une décision que déplore toutefois Hanna Herman, députée du Parti des Régions :
“Si on dissout le Parlement de Crimée, avec qui allons-nous négocier en Crimée demain? Nous déclarons le referendum inconstitutionnel, mais ça ne doit pas signer la fin des relations entre la Crimée et l’Ukraine. On doit pouvoir négocier après le referendum. Et on aura besoin d’interlocuteur.”

Cette décision, qui intervient la veille du referendum, a peu de chances d’en bousculer le déroulement.
Toutefois, considère un résident de Kiev, “cela peut aider sur le plan psychologique car il sera plus facile de faire pression sur ceux qui prendront des décisions non légales.”

C’est peut-être là ce qui a motivé certains députés ukrainiens : pouvoir se prévaloir du droit afin de saisir la justice internationale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestations à Moscou à la veille du référendum en Crimée