DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Crimée dit oui à la Russie


Ukraine

La Crimée dit oui à la Russie

A Simféropol, des milliers de personnes fêtent la séparation avec l’Ukraine. La Crimée a dit oui dimanche à la Russie. A plus de 95%, les électeurs de la république autonome ukrainienne ont voté en faveur de l’union à la Russie lors d’un référendum controversé. Face à la foule, le Premier ministre de Crimée, Serguiï Axionov savoure la victoire : “Nous rentrons à la maison ! La Crimée est en Russie. Hourra camarades ! Nous l’avons fait ensemble grâce à vous, grâce à votre courage, votre soutien, grâce au soutien de la Russie, au soutien du peuple russe, grâce au soutien de son président. Personne ne nous enlevera notre victoire. Nous rejoignons la Russie. Hourra ! Félicitations à vous tous !”

Le parlement de Crimée se réunit dès lundi pour demander à Vladimir Poutine d’intégrer la péninsule dans la Russie

Ce scrutin officialise le divorce profond entre Russes et Occidentaux. Ces derniers condamnent avec force ce référendum.
La Maison Blanche accuse Moscou d’actes “dangereux et déstabilisants”. Barack Obama et Vladimir Poutine se sont parlés au téléphone. Le président russe lui a une nouvelle fois répété que ce scrutin était conforme au droit international.

L’Union européenne a averti qu’elle mettrait ses menaces à exécution dès lundi en établissant une liste noire de responsables russes et ukrainiens pro-russes visés par des sanctions.

Pour l’heure, les efforts diplomatiques pour faire baisser la tension n’ont rien donné.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Serbie : victoire large et sans surprise du centre-droit