DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La théorie de la relativité en passe d'être prouvée


Etats-Unis

La théorie de la relativité en passe d'être prouvée

Le radiotélescope du Pôle Sud BICEP-2 a pu observer l’une des premières lumières émises par l’univers, il y a 14 milliards d’années. Résultat, des ondes gravitationnelles, autrement dit des fluctuations de l’espace-temps, ont été enregistrées.

“C’est le chaînon manquant de la cosmologie, une chose à laquelle on croyait sans être sûr. C’est avec impatience que nous le cherchions depuis maintenant près de 20 ans. Ce n’est pas une victoire, c’est un coup de maître, c’est une preuve irréfutable de la théorie de l’inflation”, explique l’astrophysicien Marc Kamionkowski.

En d’autres termes, il serait donc prouvé que l’univers ne cesse de s‘étendre depuis sa naissance, lors du Big Bang.

“Ce qui a été annoncé aujourd’hui est une observation directe qui prouve la théorie de l’expansion de l’univers observable, qui est passé de la taille d’un atome à celle d’un ballon de basket en une minuscule fraction de seconde”, souligne Mordecai-Mark Mac Low du département d’astrophysique à l’American Museum of Natural History de New-York.

L’existence de ces ondulations de l’espace-temps, premier écho du Big Bang, avaient été énoncée par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité, en 1905. Elles témoignent de l’expansion extrêmement rapide de l’univers juste après sa naissance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : Des milliers de volontaires rejoignent la garde nationale