DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Remontée aux origines de l'univers


science

Remontée aux origines de l'univers

En partenariat avec

Les premiers instants de l’univers ont été observés par des physiciens. Des physiciens américains ont annoncé avoir détecté les toutes premières secousses du Big Bang, confortant ainsi cette théorie de la naissance de l’univers il y a près de 14 milliards d’années, une avancée majeure en physique.

Ce résultat, qui confirme l’hypothèse émise en 1979 par le physicien américain Alan Guth, est le fruit d’observations du fond diffus cosmologique – un faible rayonnement laissé par le Big Bang – réalisées grâce au télescope BICEP2 au pôle Sud.

Marc Kamionkowski, physicien théoricien : “Cette détection c’est le chaînon manquant de la cosmologie. Nous pensions que c‘était là mais nous n’en n‘étions pas vraiment sûrs. Et cela fait deux décennies qu’on le recherchait.”

Cette première détection de ces ondes gravitationnelles primordiales, prévues dans la théorie de la relativité d’Albert Einstein, confirme l’expansion de l’univers. Une expansion extrêmement rapide et violente de l’univers dans la première fraction de seconde de son existence, une phase appelée l’inflation cosmique.
Le cosmos a connu alors une expansion exponentielle de cent millions de milliards multipliés par cent millions de milliards, soit cent suivi de 32 zéros.

Mordecai-Mark Mac Low, astrophysicien :
“L’univers est passé de quelque chose de la taille d’un atome à la taille d’un ballon de basket en une fraction de seconde incroyablement petite. La théorie de l’inflation cosmique qui est théorisée depuis une trentaine d’années et les prédictions faites par cette théorie ont maintenant été confirmées.”

Cette percée est pour certains la plus grande annonce en physique depuis des années. Elle peut potentiellement donner le prix Nobel à leurs auteurs.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Bloquer les métastases du cancer du sein