DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un accord entre Athènes et ses créanciers

Vous lisez:

Vers un accord entre Athènes et ses créanciers

Taille du texte Aa Aa

A deux mois des élections locales et européennes en Grèce, le Premier ministre conservateur affirme avoir sorti le pays de la crise. Après six mois d‘âpres négociations, Antonis Samaras a en effet obtenu une nouvelle, et peut-être la dernière, tranche d’aide de ses créanciers. Athènes table sur au moins huit milliards et demi d’euros et promet d’en débourser 500 millions pour les plus démunis.

“Quand d’autres doutaient des progrès de notre économie, qu’ils essayaient de les minimiser, ce gouvernement est resté uni pour réussir sa mission : faire sortir le pays de la crise.”

L’accord de principe n’a pas encore été finalisé. La somme reste à définir. Le pays a dégagé un excédent budgétaire primaire pour la première fois depuis dix ans, reste à savoir comment l’utiliser. Supervisé par la Troïka, le gouvernement ne peut pas disposer de cet argent à son gré. Ce qui ne l’empêche pas de multiplier les annonces à deux mois des élections.