DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la rue gronde, la troïka est confiante


Grèce

Grèce : la rue gronde, la troïka est confiante

Les fonctionnaires grecs ont entamé ce mercredi une nouvelle grève de 48 heures, à l’appel de leur principal syndicat. Des milliers de personnes ont aussi manifesté à Athènes contre la perspective de nouveaux licenciements. Des licenciements prévus par les plans de restructuration auxquels la Grèce s’est engagée en échange des aides financières de la troïka, Commission Européenne, BCE et FMI.

Parmi les manifestants, Katerina, ex-surveillante d‘école, aujourd’hui au chômage. “Nous nous sentons très mal”,dit-elle, “car les emplois sont si difficiles à trouver, nous ne sommes plus jeunes, mais pas vieux non plus”.

Au même moment, la troïka a publié un communiqué estimant que l‘économie grecque avait commencé à se stabiliser et que le pays atteindrait ses objectifs budgétaires cette année. Les créanciers ont confirmé leur accord pour le déblocage d’une nouvelle tranche d’aide.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Emoi après l'agression du président de la télévision nationale ukrainienne