DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Donetsk, ville divisée, vit à son tour la peur du séparatisme


Ukraine

Donetsk, ville divisée, vit à son tour la peur du séparatisme

La cité industrielle de l’est de l’Ukraine a été ces derniers jours le théâtre d’affrontements violents entre pro-russes et partisans du nouveau pouvoir central de Kiev.

Ce jeudi, les russophones, réunis comme tous les jours place Lénine, ont collecté des signatures pour organiser un référendum sur le futur de la région.

“Plus il y aura de signatures, mieux ce sera, déclare Alexei Shekolkin. Si il y en a beaucoup, ce serait super”.

Mais les Ukrainiens de souche s’inquiètent, eux, de la possibilité de voir leur ville suivre l’exemple de la Crimée.. Surtout alors que les troupes russes se sont déployées juste de l’autre côté de la fontière.

“Nous sommes un peuple uni, clame Vidadi Asterov. Nous allons nous défendre, ne pas nous laisser faire, notre seule route c’est l’Europe, l’Europe nous sauvera, mais nous ne voulons que personne ne nous touche”.

Ce sont des manifestations éclair que les activistes ukrainiens, afin d‘éviter l’affrontement avec les pro-russes, ont choisi d’organiser.

La protection du siège du gouvernement local a quant à elle été renforcée, après plusieurs attaques cette semaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afghanistan : attaque meurtrière d'un hôtel à Kaboul