DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jakub Bartczak, le prêtre hip-hop polonais

Vous lisez:

Jakub Bartczak, le prêtre hip-hop polonais

Taille du texte Aa Aa

D’un côté le chanteur hip-hop, de l’autre le prêtre. Un personnage à double-face, incarné par Jakub Bartczak. A travers la musique, ce jeune prêtre polonais espère combler le fossé qui sépare les jeunes et l‘Église.

‘‘Un prêtre a l’air sérieux, donc les jeunes ont peur de l’approcher’‘, explique Jakub Bartczak. ‘‘Mais grâce au hip-hop, c’est plus facile parce qu’on a des points communs. Ce qui est surprenant, même si je l’ai toujours su, eh bien c’est que beaucoup de personnes, qui aiment le hip-hop, sont des gens sérieux.’‘

Les jeunes peuvent s’identifier à ce jeune prêtre qui a grandi, comme beaucoup d’entre eux, dans l’une des barres d’immeubles de Wroclaw, la quatrième ville de Pologne.

Jakub Bartczak a mis la Bible au centre de sa chanson : ‘‘Je veux inviter les gens à croire. Souvent les jeunes sont très occupés, ils recherchent un sens à leur vie. Ils n’ont pas le temps, et peut-être même pas l’opportunité de s’interroger sur Dieu. J’aimerais leur rappeler qu’ils peuvent faire le premier pas. Ma musique n’a pas une grande-portée, mais elle peut inciter les gens à faire ce premier pas.’‘

Autour de Jakub Bartczak, les jeunes qui participent au clip évoquent le courage du prêtre. ‘‘De nos jours, c’est difficile de croire, mais le hip-hop a toujours été fait pour les gens courageux’‘, souligne Piotr. ‘‘Ils doivent toujours avoir le courage de parler. Peu importe de quoi : de religion, ou alors de la vie dans les barres d’immeubles. Il n’y a pas de place pour les gens faibles dans la musique hip-hop.’‘

Le clip ‘‘Holy Bible’‘ est un succès sur Internet puisqu’il a déjà franchi la barre des 800 000 clics sur Youtube.