DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'arrivée du printemps rend les Français allergiques...à la politique !

Vous lisez:

L'arrivée du printemps rend les Français allergiques...à la politique !

Taille du texte Aa Aa

Non, mais je rêve ! Le printemps pointe à peine son nez que notre appendice nasal est plein à craquer de particules, et pas des plus fines ! Les trois “P”, pollens, pollution et poils d’animaux veulent nous faire la peau et, à vue de nez, ils vont y arriver car la météo est complètement tourneboulée : en arrivant, le printemps a déjà trouvé la place prise par l‘été qui succédait à un hiver qui ressemblait plutôt à l’automne…C’est comme dans les affaires politiques, on a du mal à s’y retrouver. En tout cas, le gouvernement, qui est habitué depuis un moment à avancer dans le brouillard, a retrouvé une sacrée idée dans sa boîte, la circulation alternée à Paris. Et pour ne pas commettre d’impair avec les conducteurs aux plaques paires, l’opération n’a duré qu’une journée. Après tout, derrière chaque automobiliste, il y a un électeur et, lui aussi, il adore l’alternance !

Si j‘étais un écolo pur et dur, je me poserais toutefois une question toute bête : les voitures et les bus qui roulent au diesel, certifié cancérigène, ont-ils des plaques paires ou impaires ? Si j‘étais un social-démocrate, je me poserais une autre question : l’argent gagné grâce à quelques milliers de PV permet-il de rembourser les millions d’euros dépensés en transports publics gratuits ? Si j‘étais un patron de droite responsable, je me demanderais si certaines industries ne pourraient pas faire un peu plus d’efforts pour épargner nos poumons noircis. Mais Jo La Malice n’est pas là pour faire de la morale politique, d’ailleurs les deux mots vont de moins en moins ensemble ! Alors, venons-en à un évènement plus essentiel, la 8ème Journée française de l’allergie. Elle a eu lieu cette semaine et je suis sûr que sans moi, vous seriez passés à côté.

Déjà la huitième, c’est fou, on ne voit pas l’allergie passer. Les allergologues nous disent que nous sommes maintenant un Français sur quatre à souffrir de problèmes respiratoires, en bonne partie à cause de la pollution atmosphérique. Encore pire, l’Organisation mondiale de la santé affirme qu’en 2050, la moitié de la planète sera allergique (la moitié qui ne sera pas encore morte étouffée). La seule solution pour s’en sortir serait la désensibilisation. Avec le traitement intensif “nouvelles technologies” que nous suivons depuis plusieurs années, nous sommes donc sur le bon chemin, nous devenons insensibles à presque tout, une annexion de plus, une annexion de moins, un bruit de bottes de plus, un bruit de bottes de moins, une corruption de plus, une corruption de moins, après tout, pourvu qu’on échappe au rhume des foins…

Ce qui nous sauve, nous les Gaulois, c’est ne pas nous laisser embobiner par la modernité à l’anglo-saxonne (ils nous agacent autant que nous les agaçons), cela grâce à notre capacité, reconnue dans le monde entier, à râler sur tout et tout le temps. Ce n’est pas UNE journée de l’allergie qu’il faudrait mais 365 ! En ce moment, le Français est particulièrement allergique aux hommes et femmes politiques. Dans un récent sondage, 46% des personnes ont exprimé leur dégoût pour ce monde-là. Ca tombe très mal car si l’allergie se vérifie aux élections municipales, les électeurs auront le nez humide comme le marécage dans lequel s’enfonce l’UMP, les yeux qui pleurent comme le Parti socialiste, la gorge irritée comme le Front de Gauche et, s’ils ont les oreilles bouchées, ils n‘écouteront plus rien et voteront Front National. Ce seront les giboulées du printemps français !