DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pas encore de sanctions économiques de Bruxelles contre la Russie


Russie

Pas encore de sanctions économiques de Bruxelles contre la Russie

Les dirigeants de l’Union européenne, réunis pour leur sommet de printemps, ont allongé la liste des personnalités russes qui ne peuvent plus se rendre en Europe et dont les avoirs sont gelés, mais des sanctions économiques, les plus douloureuses pour Moscou, ne seront adoptées qu’en cas d’aggravation de la crise.

En attendant, les Vingt-Huit veulent encore croire à un règlement politique de la crise.

Jyrki Katainen, Premier ministre finlandais :
“Nous pensons que les Russes devraient revenir à la table des négociations avec l’Ukraine et la communauté internationale car c’est la seule manière de sortir de tout cela. De façon à éviter que les choses empirent dans l’est de l’Ukraine, nous avons besoin d’une mission d’observation, j’espère de l’OSCE, et si ce n’est pas possible à cause des Russes, alors l’Union devra se tenir prête à envoyer sa propre mission en Ukraine”.

De leur côté, les Etats-Unis ont décidé de mesures visant plusieurs hauts-responsables russes. Une vingtaine de proches alliés du président Poutine, politiques et hommes d’affaires, font maintenant l’objet de sanctions.

Margherita Sforza, de notre équipe à Bruxelles :
“L’Europe et les Etats-Unis vont essayer de mieux coordonner leurs positions lundi lors du sommet du G7 à la Haye”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Russie réplique et décide de sanctions contre les Européens