DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : l'ombre de la sécheresse plane sur le Mondial

Vous lisez:

Brésil : l'ombre de la sécheresse plane sur le Mondial

Taille du texte Aa Aa

Au Brésil, la sécheresse menace le bon déroulement de la Coupe du Monde, en particulier dans l‘état de São Paulo. Ici, les pécipitations ont été trois fois moins importantes que d’habitude en ce début d’année. Plusieurs villes de l’Etat ont déjà connu des rationnements d’eau. Une situation préoccupante, d’autant que quinze des 32 sélections seront hébergés dans cet état.

“On perd près de 20% de l’eau qui est extraite et traitée. Donc il faut améliorer ce contrôle. L’eau utilisée par l’industrie doit être recyclée. Globalement, il faut changer la culture de la population en termes de consommation d’eau.” explique Wagner Ribeiro, professeur à l’université de São Paulo.

Par ailleurs, la construction de cinq stades n’est toujours pas terminée. Celui de São Paulo, qui doit accueillir le match d’ouverture du Mondial, sera livré comme prévu à la FIFA le 15 avril prochain, mais inachevé, notamment à cause d’un accident qui a coûté la vie à deux ouvriers.